Mathias Marchal Un rayon de fournitures scolaires dans un magasin Dollarama

Les ménages québécois dépensent en moyenne 116$ par an en manuels et fournitures scolaires, selon Statistique Canada. C’est 13$ de moins que la moyenne canadienne. Néanmoins, les dépenses générales en éducation des ménages québécois ont augmenté de 30% en quatre ans.

«Et si on ajoute le service de garde, les photocopies, les repas, le sac à dos et le renouvellement de la garde-robe, le coût de la rentrée peut facilement grimper à 600$ par enfant», souligne Karine Robillard, avocate et conseillère budgétaire chez Option consommateurs.

Cette dernière conseille notamment de prévoir le budget de la rentrée pour éviter d’utiliser la carte de crédit et son taux d’intérêt de 19% et de comparer les prix offerts par les différents magasins.

Métro a préparé un tableau comparatif de prix non exhaustif pour voir dans quels commerces vous ferez les meilleures affaires au rayon des fournitures scolaires.

Tableau fournitures scolaires

Premier constat: c’est sans surprise chez Dollarama que le panier sera le moins cher, notamment parce que le sac d’école coûte 3$. Néanmoins, si on élimine le sac d’école (et on vous le conseille, car il n’est ni beau ni très solide) et si on se concentre sur les autres produits du panier, Jean-Coutu devient presque aussi compétitif que Dollarama (23,35$ c. 20,50$).

La différence entre les deux enseignes est seulement de 14% et pour être allé vérifier dans les deux magasins, je peux vous dire que les produits offerts chez Jean-Coutu se rapprochent bien plus des marques souvent demandées par les professeurs.

Autre constatation: Walmart figure en troisième position, mais relativement loin derrière Dollarama et Jean-Coutu. Quant à Pharmaprix, elle ne semble absolument pas miser sur la rentrée scolaire pour améliorer son chiffre d’affaires.

L’offre est minimale, très peu concurrentielle et on n’y a même pas trouvé de Duo Tang. Du côté des spécialistes de la papeterie, Bureau en gros arrive en quatrièeme position, devant la Coop UQAM et finalement, DeSerres arrive dernier.

Néanmoins, le score de DeSerres est plombé par le prix de ses sacs à dos et par le fait que l’enseigne ne propose pas de Duo Tang en papier, mais uniquement des produits en plastique. La qualité, ça se paie.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!