TC Media - Mathieu Majeau La Sûreté du Québec a déployé un poste de commandement sur place.

La Sûreté du Québec enquête actuellement sur une possible tentative de meurtre survenue vers 2h au Camping l’Estrival (anciennement le Camping Tropicana), à Granby.

La SQ estime qu’un individu était ciblé dans cette histoire. Ce dernier a été blessé gravement et a été transporté dans un hôpital. 

Le poste de commandement de la SQ et des agents du Service des enquêtes sur les crimes majeurs et de la Division de l’identité judiciaire de la SQ ont été dépêchés sur place. Les policiers vont rechercher des témoins de l’événement. 

Les circonstances entourant cet événement sont inconnues à ce stade-ci de l’enquête. Ce dossier pourrait être relié au crime organisé, a indiqué la porte-parole de la SQ, Aurélie Guindon.

«Si ça peut rassurer les citoyens que le ou les suspects voulaient viser un individu en particulier. Ce n’est pas un événement commis à l’endroit de monsieur ou madame tout le monde», ajoute la porte-parole de la SQ. 

Soulignons qu’au début des années 2000, le camping l’Estrival (anciennement le Camping Tropicana) a été le théâtre d’un meurtre en lien avec le crime organisé. 

Pour l’instant, les policiers de la SQ ne sont pas en mesure de dire si les deux histoires sont liées. 

Rencontré sur place, un campeur régulier de l’endroit a indiqué à Granby Express qu’une telle histoire ne le dérangeait pas outre mesure. 

«Ça ne me stress pas du tout une affaire de même. On ne peut rien faire contre ça. J’ai déjà vu plus que ça. Ces personnes, je les vois passer devant chez nous et ils sont très gentils», affirme l’homme qui campe à cet endroit depuis une quarantaine d’années. 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!