Archives Métro Martine Ouellet

MONTRÉAL — Martine Ouellet dévoilera un autre pan de son programme pour réaliser la souveraineté à l’Assemblée nationale, lundi.

La députée de Vachon et candidate à la direction du Parti québécois présentera ce qu’elle nomme «la Constitution initiale de la République du Québec».

Elle a déjà spécifié que l’entrée en vigueur de cette constitution conduirait à l’abolition du poste de lieutenant-gouverneur afin de rompre tout lien avec la monarchie britannique, une institution qu’elle qualifie de « complètement dépassée».

Si Mme Ouellet tient à voir disparaître cette fonction, elle ne réserverait pas le même sort au huard.

Son texte constitutionnel prévoit, en effet, qu’une fois devenu indépendant, le Québec conserverait le dollar canadien pour garantir «une plus grande stabilité économique» à l’intérieur de ses frontières.

De plus, la nécessité de protéger l’eau y serait également enchâssée parce que, selon les dires de l’aspirante-chef du Parti québécois, «on ne peut pas (collectivement) se permettre que de grandes corporations s’approprient cette ressource».

Martine Ouellet a également l’intention de profiter de son point de presse de lundi pour dévoiler la question qui serait soumise aux électeurs à l’occasion d’un éventuel référendum sur la souveraineté.

Mme Ouellet a précisé qu’elle agira de la sorte pour rassurer les citoyens.

«C’est important que les gens sachent là où (je) veux aller, qu’il y ait une grande transparence (…). C’est essentiel pour combattre la peur», a-t-elle soutenu alors qu’elle était interviewée par La Presse canadienne.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!