GREENWOOD, N.-É. — Un membre de l’Aviation royale canadienne fait face à des accusations relativement à la saisie de marijuana et d’une arme à feu non militaire à son domicile en Nouvelle-Écosse.

Les enquêteurs des Forces armées canadiennes (FAC) ont précisé que l’aviateur Nicholas Burrell de la 14e Escadre Greenwood avait été accusé lundi en vertu de la Loi sur la défense nationale.

Ils ont indiqué qu’une arme à feu, plus d’un demi-kilogramme de marijuana, du matériel d’emballage de même que de l’équipement de production avaient été découverts chez M. Burrell le 14 mai dernier.

L’homme a été accusé de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic et aussi de production.

Il fait également l’objet de quatre accusations liées aux armes, dont possession non autorisée, entreposage inadéquat et usage négligent.

Le lieutenant-colonel Francis Bolduc, commandant du Service national des enquêtes des FAC, a soutenu que ces accusations reflétaient «l’efficacité des efforts continus de l’équipe en vue d’éliminer la consommation de drogues au sein des Forces armées canadiennes».

Greenwood est la base aérienne la plus importante de la côte est du Canada.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!