OTTAWA — La ministre de la Santé Jane Philpott affirme qu’elle va rembourser les contribuables pour quelques-uns des milliers de dollars qu’elle a dépensés en recourant aux services d’une entreprise de limousine de Toronto.

La ministre a diffusé une déclaration jeudi soir afin de présenter ses excuses pour les «coûts excessifs» liés à l’embauche de l’entreprise Executive Sedan Livery Service Inc. pour ses déplacements dans la région du grand Toronto.

L’entreprise est la propriété d’un partisan libéral qui avait fait campagne activement pour Mme Philpott l’an dernier lors de l’élection fédérale.

Mme Philpott dit qu’elle va rembourser 3 703,57 $, soit les sommes déboursées pour avoir utilisé des limousines pour se rendre à des rencontres dans la grande région de Toronto et dans celle d’Hamilton.

Mais elle n’a pas indiqué si elle allait rembourser aussi la somme 3 815 $ dépensée pour 20 voyages jusqu’à l’aéroport Pearson — la circonscription de Mme Philpott se trouve dans la région de Toronto.

Son ministère va revoir les déplacements réalisés vers et à partir de l’aéroport avec cette compagnie afin de s’assurer que ce qui a été payé par les contribuables correspond à la juste valeur du marché. Mme Philpott promet de rembourser les coûts excédentaires.

«Cela ne répond pas aux standards auxquels s’attendent les Canadiens et j’ai pris des mesures pour m’assurer que cela ne se reproduise plus jamais», a-t-elle écrit dans la déclaration.

L’annonce survient après de dures critiques formulées par les conservateurs, qui ont demandé à la commissaire fédérale aux conflits d’intérêts et à l’éthique Mary Dawson d’enquêter sur cette apparente violation du Code des conflits d’intérêts.

Plus tôt en journée, l’entreprise qui a fourni les services de limousines haut de gamme à la ministre fédérale de la Santé s’était dite prête à rembourser les contribuables.

Les conservateurs avaient révélé cette semaine que la ministre avait retenu les services de l’entreprise de limousines avec notamment une facture de 1700 $ pour une seule journée.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!