CALGARY — Un examen révèle certaines défaillances dans le protocole du transporteur aérien WestJet pour traiter les cas de harcèlement.

L’entreprise de Calgary a fait appel aux services de la firme Ernst & Young pour passer en revue ses politiques et pratiques.

WestJet réagissait ainsi à une poursuite intentée plus tôt cette année par l’une de ses anciennes hôtesses de l’air. Celle-ci soutient que la compagnie n’a pas pris les mesures adéquates lorsqu’elle a rapporté avoir été victime d’une agression sexuelle commise par un pilote.

Ces allégations n’ont pas encore été prouvées en cour.

Le rapport rédigé par Ernst & Young indique que les politiques de WestJet (TSX:WJA) sur le respect dans le milieu de travail ne sont pas bien comprises par certains employés, ce qui conduit à un manque d’efficacité, à des contradictions, à des incompréhensions et à des risques évitables.

Parmi les recommandations formulées par les examinateurs figurent une mise à jour des politiques de la compagnie et une formation pour tous les employés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!