QUÉBEC — Les négociations se corsent en vue du renouvellement des conventions collectives dans certains hôtels du Québec.

Jeudi, quatre syndicats de l’hôtellerie de Québec se sont dotés d’une banque de 72 heures de grève qu’ils pourront exercer au moment jugé opportun. Les mandats ont été accordés lors de votes par les syndiqués dans des proportions variant entre 85 et 100 pour cent dans les établissements Hilton Québec, Delta Québec, hôtel Pur Québec et hôtel Classique.

Michel Valiquette, trésorier à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et responsable de la négociation coordonnée de l’hôtellerie, signale que cet été, les hôtels de la région de Québec fonctionnent à plein régime et que les employés ont droit à leur part du gâteau. Il déplore cependant que les demandes des syndiqués soient ignorées par les patrons.

La CSN mène une négociation coordonnée pour présenter les mêmes revendications dans 25 hôtels dont la convention collective arrive à échéance cette année à Montréal, Québec, Sherbrooke, Magog, Laval, Pointe-Claire et Dorval.

Les revendications syndicales portent sur l’indemnité pour les vacances, les compensations à verser en cas de perte d’emploi pour fermeture de département ou changement technologique, ainsi que sur des augmentations de salaires.

Le secteur de l’hôtellerie de la CSN regroupe près de 5000 membres dans 57 syndicats.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!