Archives Métro

WATERLOO, Ont. — Des corps policiers et des groupes communautaires de l’Ontario émettent une alerte au fentanyl, assurant que des versions synthétiques du dangereux analgésique opioïde font leur apparition dans la province.

Un avis lancé lundi par une coalition dont fait partie l’Association des chefs de police de l’Ontario précise que 2016 a été une année record dans la province pour le nombre de surdoses au fentanyl et pour les saisies de comprimés contrefaits.

Les versions synthétiques des comprimés qui sont vendus sur le marché noir contiennent souvent quelques ingrédients, dont le W18, un opioïde extrêmement puissant, et du carfentanil, un tranquillisant habituellement administré aux éléphants.

Lorsque vendu sous ordonnance, le fentanyl peut être jusqu’à 100 fois plus puissant que la morphine. Il est souvent l’ultime recours pour les patients qui souffrent trop en fin de vie.

La semaine dernière, les autorités de l’État américain de l’Ohio qui partage une frontière maritime avec l’Ontario ont révélé que le nombre de décès liés à la consommation de fentanyl illicite avait été de 1155 au cours de la seule année 2015.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!