Collaboration spéciale Luc Rabouin

Le Québec a un écosystème financier très avantageux pour les entreprises d’économie sociale, estime Luc Rabouin, directeur du développement stratégique à la Caisse d’économie solidaire Desjardins, alors que débute mercredi à Montréal le Forum mondial de l’économie sociale.

«En plus de notre caisse, les entreprises ont accès à des fonds par la Fondaction CSN, le Réseau d’investissement social du Québec, le réseau PME MTL, a énuméré M. Rabouin. Il y a un accès au financement qu’on ne retrouve pas ailleurs.» D’autres intervenants ont aussi fait référence au Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif et l’Association communautaire d’emprunt de Montréal (ACEM).

Pour sa part, la Caisse d’économie solidaire a investi 500 M$ en 2015 dans 3048 entreprises collectives, contre 442 M$ dans 2463 en 2010. En terme de nombre d’entreprises, c’est une croissance de 20% sur six ans.

«Les jeunes entrepreneurs sont très attirés par les valeurs de coopération et par l’économie collaborative», a observé M. Rabouin.

Sa caisse a un préjugé favorable pour ce type d’entreprise à mission sociale. Elle leur offre des conseils financiers sur mesure et demande moins de garanties personnelles avant d’octroyer des fonds.

Parmi les 3048 membres de la Caisse d’économie solidaire, on retrouve à Montréal la compagnie de cirque Les 7 doigts de la main, Équiterre et la coopérative La Maison verte.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!