VANCOUVER — Santé Canada a modifié ses règlements pour permettre aux médecins de prescrire de l’héroïne à certaines personnes aux prises avec une dépendance sévère aux opioïdes.

Le gouvernement a expliqué que le pays faisait face à une crise de surdose grave et que les fournisseurs de soins de santé avaient besoin d’aide pour traiter les patients éprouvant une dépendance chronique.

Cette modification aux règlements de l’ancien gouvernement conservateur signifie que l’héroïne pharmaceutique pourra être prescrite dans les cas où les traitements traditionnels n’ont pas fonctionné.

Bien qu’il y ait des preuves scientifiques en faveur de l’accès urgent à cette drogue, ce traitement n’est pas une option pour la majorité des cas, souligne Santé Canada.

La ministre de la Santé Jane Philpott a rappelé que le gouvernement tiendrait un sommet à l’automne sur la dépendance aux opioïdes — un problème qui a mené à plusieurs surdoses mortelles à l’échelle du pays.

La thérapie supervisée à l’héroïne est utilisée dans plusieurs pays, dont la Suède, l’Allemagne et les Pays-Bas. Un projet pilote au Canada a conclu que ce traitement était plus efficace que plusieurs autres à la méthadone.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!