Un jeune père de 26 ans a récemment admis avoir involontairement tué son bébé de cinq mois en octobre 2015 parce qu’il a pris panique lorsqu’il s’est étouffé et l’a secoué.

L’accusé a plaidé coupable à une accusation d’homicide involontaire envers son poupon d’à peine quelques mois en juin dernier et doit revenir en cour, au palais de justice de Joliette, le 20 octobre prochain, moment où il pourrait recevoir sa sentence.

Selon le résumé des faits déposé en preuve, l’accusé était hébergé chez la mère de l’enfant, à Saint-Gabriel-de-Brandon, afin qu’il puisse avoir accès à son bébé.

Le 11 octobre 2015, alors qu’il était seul avec l’enfant, ce dernier s’est étouffé. Il a pris panique et l’a secoué.

Un appel a été fait aux services d’urgence et, à l’arrivée des policiers, l’enfant était inconscient et avait les yeux révulsés. Le poupon a rapidement été transporté à l’hôpital Sainte-Justine, à Montréal, mais il est malheureusement décédé deux jours plus tard.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus