La Presse Canadienne

EDMONTON — Un Albertain a été reconnu coupable, jeudi, du meurtre non prémédité d’un couple de retraités septuagénaires qui ont disparu depuis plus de six ans.

À l’issue d’un procès devant juge seul, à Edmonton, le magistrat a conclu hors de tout doute raisonnable que Travis Vader avait tué Lyle et Marie McCann, lors d’un vol. L’homme avait plaidé non coupable à l’accusation plus grave de meurtre prémédité, mais le juge Denny Thomas a exprimé des doutes sur la préméditation.

Le juge avait exceptionnellement autorisé la présence de caméras dans la salle d’audience pour la lecture du verdict, diffusée en direct jeudi matin.

L’accusation de meurtre non prémédité est passible de la peine de prison à perpétuité avec possibilité de libération après 10 à 25 ans, à la discrétion du juge au procès. Le juge Thomas a indiqué qu’il convoquerait à nouveau le tribunal plus tard jeudi.

Les corps des deux retraités âgés de près de 80 ans n’ont jamais été retrouvés, mais l’ADN de Travis Vader et ses empreintes digitales ont été découverts dans le véhicule utilitaire sport des victimes.

Ce VUS et l’autocaravane du couple, complètement calcinée, ont été retrouvés à l’ouest d’Edmonton quelques jours après la disparition des McCann, qui avaient quitté leur résidence de St. Albert pour un voyage de camping le 3 juillet 2010.

Le juge Thomas a conclu que Travis Vader, un toxicomane, avait dévalisé le couple âgé dans un terrain de camping, pour des motifs purement opportunistes — il était sans le sou, affamé et en manque.

La défense a plaidé l’absence de preuves matérielles démontrant que le couple est bel et bien mort, puisque l’on n’a retrouvé ni les corps ni l’arme du crime.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus