TORONTO — Une étude internationale sur l’éducation révèle des différences de salaire plus importantes que la moyenne entre les Canadiennes et les Canadiens, différences qui diminuent toutefois à mesure que les femmes poursuivent leurs études aux niveaux supérieurs.

Le rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est basé sur l’analyse de données provenant de 35 pays membres et de 11 pays partenaires.

Dans le groupe des personnes âgées de 25 à 64 ans n’ayant pas terminé leurs études secondaires, les Canadiennes gagnaient 61 pour cent du salaire touché par les Canadiens en 2014, comparativement à une moyenne de 76 pour cent pour les pays de l’OCDE.

Les Canadiennes ayant fait des études supérieures s’en sortaient un peu mieux avec 72 pour cent du salaire gagné par les Canadiens, ce qui était comparable à la moyenne de 73 pour cent pour l’ensemble des pays de l’OCDE.

Par ailleurs, le Canada comptait en 2015 le plus grand nombre d’adultes titulaires d’un diplôme d’études postsecondaires, mais un pourcentage plus faible que la moyenne de maîtrises et de doctorats.

L’an dernier, 55 pour cent des Canadiens d’âge adulte avaient fait des études postsecondaires, soit le pourcentage le plus élevé de l’OCDE, où la moyenne dans ce domaine était de 35 pour cent.

Le Canada a également dépensé 21 500 $ US pour chaque étudiant du niveau postsecondaire, soit plus que presque tous les pays de l’OCDE. Plus précisément, ce montant le place en sixième position derrière le Luxembourg, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus