EDMONTON — L’avocat de Travis Vader, un homme reconnu coupable de meurtre non prémédité relativement à la mort d’un couple de septuagénaires de l’Alberta, a signalé son intention, vendredi, de porter le verdict en appel.

Me Brian Beresh a précisé que l’appel concernerait une «erreur majeure» dans le jugement et réclamerait l’acquittement de M. Vader ou la tenue d’un nouveau procès.

Selon lui, le juge Denny Thomas a fondé sa décision sur un article du Code criminel qui a été déclaré inconstitutionnel et a commis d’autres erreurs dans l’interprétation de la preuve.

Me Beresh a ajouté que l’appel n’irait pas de l’avant tant que son client n’aurait pas reçu sa peine de la Cour du banc de la reine, ce qui pourrait survenir beaucoup plus tard cet automne.

Le ministère albertain de la Justice a refusé de commenter l’affaire, qui est devant les tribunaux depuis 2012.

La famille de Lyle et Marie McCann, qui sont disparus en juillet 2010 alors qu’ils effectuaient un voyage de camping en Colombie-Britannique, n’était pas disponible pour répondre aux questions des médias.

Les corps des deux retraités âgés de près de 80 ans n’ont jamais été retrouvés, mais l’ADN de Travis Vader et ses empreintes digitales ont été découverts dans le véhicule utilitaire sport des victimes.

La défense a plaidé l’absence de preuves matérielles démontrant que le couple est bel et bien mort, puisque l’on n’a retrouvé ni les corps ni l’arme du crime.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus