Archives/TC Media L'hôtel Delta de Québec.

MONTRÉAL — Sept hôtels de Montréal et de Québec dont les travailleurs sont syndiqués à la CSN viennent de se donner un autre mandat de grève, cette fois de cinq jours.

Les hôtels visés sont, dans la région de Montréal, le Bonaventure, l’Hôtel des gouverneurs Place Dupuis et le Holiday Inn Laval.

Dans la région de Québec, les établissements visés sont le Delta Québec, le Hilton Québec, de même que les hôtels Pur et Classique.

Deux assemblées générales étaient tenues vendredi à Montréal et à Québec, réunissant les syndicats de tous ces hôtels.

Les pourcentages d’appui au mandat de grève de cinq jours varient de 81 à 100 pour cent, a fait savoir la Fédération du commerce de la CSN. Les votes ont été tenus au scrutin secret.

Ce mandat de cinq jours fait suite à un précédent mandat de trois journées de grève qui avait été différemment exercé selon l’établissement. Les syndiqués de plusieurs hôtels avaient débrayé en même temps et manifesté en organisant une fiesta mexicaine, le 9 septembre dernier.

Depuis le début de cette négociation coordonnée, trois ententes de principe ont été conclues, soit au Ritz-Carlton et au Marriott Château Champlain, tous deux situés au centre-ville de Montréal, de même qu’au Hilton de Laval.

Comme il s’agit d’une négociation coordonnée, les syndicats qui en font partie se consultent et cherchent à obtenir le même règlement dans tous les établissements. Cette négociation coordonnée touche 25 hôtels dans lesquels les conventions collectives venaient à échéance en 2016. Tous n’ont pas encore de mandat de grève, parce qu’ils n’en ont pas nécessairement acquis le droit légal, vu l’échéance de la convention collective.

Les ententes obtenues à ce jour accordent des augmentations de salaire de 3, puis 3, 3 et 4 pour cent pour la quatrième année du contrat de travail. De même, des améliorations ont été obtenues au chapitre des indemnités de vacances et des compensations lors de pertes d’emplois pour cause de changement technologique ou de fermeture de département, a rapporté la Fédération du commerce de la CSN.

Les augmentations de salaire obtenues dépassent celles qui ont été décrochées dans bien d’autres secteurs d’activité économique. La Fédération du commerce les justifie par la bonne saison touristique qui a été connue dans l’ensemble du Québec.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus