Josie Desmarais Lucien Bouchard

Si les négociations entre le gouvernement du Québec et les pharmaciens achoppent, c’est que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, «n’aime pas les pharmaciens», accuse l’ancien premier ministre Lucien Bouchard, négociateur en chef de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP).

«Il y a une sorte de ressentiment de la part de ce ministre envers les pharmaciens», a fustigé M. Bouchard lors d’une conférence de presse, au moment d’annoncer que l’AQPP retournerait en arbitrage après que les négociations aient échoué.

L’AQPP accuse entre autres le ministre d’avoir renié l’entente conclue en juin 2015, qui aurait vu les pharmaciens céder une partie de leurs revenus en l’échange du déplafonnement des allocations qu’ils reçoivent de la part des compagnies pharmaceutiques sur les achats de médicaments.

Or, si les pharmaciens affirment avoir versé jusqu’ici quelque 133 M$ au gouvernement, celui-ci maintient encore un certain plafond sur ces allocations, ayant fait passer le seuil de 15% à 25%. Le déplafonnement complet doit avoir lieu en janvier 2017.

Selon l’AQPP, en est résulté une situations financière précaire pour bien des pharmacies. Son vice-président exécutif et directeur général, Jean Bourcier, fait savoir qu’un sondage auprès de ses membres a démontré que l’équivalent de 1000 emplois en termes d’heures ont été coupés dans les pharmacies du Québec depuis 6 mois, dons l’équivalent de 300 postes de pharmacien.

Les pharmacies ont été contraintes de diminuer leurs heures d’ouverture de quelque 3500 heures, surtout le soir et le week-end, rajoute le président de l’AQPP, Jean Thiffault. Cela équivaut selon lui à la fermeture d’une cinquantaine de pharmacies.

Les pharmaciens proposent plutôt d’abolir les allocations, en échange d’une augmentation de leurs honoraires. Le gouvernement pourrait ainsi économiser 341 M$, calculent-ils. Selon M. Bouchard, le comité de négociation du gouvernement n’a pas voulu aborder ce scénario.

Détails à suivre.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus