OTTAWA — Le vérificateur général Michael Ferguson a convenu d’examiner ce qui a mené au fiasco du système de paie de la fonction publique fédérale Phénix, ayant fait en sorte que plus de 80 000 fonctionnaires ont reçu des montants inférieurs ou supérieurs à ce qu’ils avaient droit, ou absolument rien.

La ministre des Services publics, Judy Foote, a indiqué lundi qu’il y aurait investigation du vérificateur général, avec l’objectif de déterminer ce qui avait mal tourné et de s’assurer que des problèmes similaires puissent être évités à l’avenir.

Mme Foote a aussi blâmé le précédent gouvernement conservateur, à l’origine du système Phénix, pour avoir coupé 700 emplois reliés à la paie et avoir pris des raccourcis sur la formation.

La ministre a affirmé que des problèmes touchaient encore 67 500 employés de l’État, comparativement à 82 000 à la mi-juillet. Elle a dit avoir espoir que les cas pendants soient réglés d’ici la fin octobre, bien que des syndicats de la fonction publique demeurent sceptiques.

Mme Foote a dû répondre à des questions sur le système lors d’une présence devant un comité des Communes, lundi.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus