HALIFAX — Une chef de renommée internationale, Dorothy Cann Hamilton, s’est tuée vendredi dernier dans un accident d’automobile survenu sur l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Le véhicule utilitaire sport (VUS) qu’elle conduisait est entré en collision avec une camionnette qui tirait une roulotte sur l’autoroute transcanadienne à Melford, à environ 70 kilomètres de Fourchu, un petit village côtier où elle possédait une résidence secondaire.

Dorothy Cann Hamilton, qui était âgée de 67 ans, vivait à New York où elle avait fondé l’Institut culinaire international en 1984, une école spécialisée en cuisine française établie sur Broadway qui compte aussi des campus à San Francisco et près de Parme, en Italie.

L’Institut a fait plus de 15 000 diplômés. Mme Cann Hamilton a aussi écrit quelques bouquins.

Nancy Whitney-Latham, de l’Église unie de Fourchu, a souligné la contribution de Mme Cann Hamilton à l’essor de la petite localité de ses aïeux. En plus d’avoir fait de nombreux dons à l’Église, elle a toujours soutenu les pêcheurs de la région en faisant la promotion de leurs produits dans ses écoles et dans les restaurants.

Mme Whitney-Latham annonce qu’une cérémonie funéraire en mémoire de la disparue aura lieu à New York, d’abord, et ensuite à l’Église unie de Fourchu dimanche prochain. Sa dépouille sera ensuite inhumée à Fourchu.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus