OTTAWA — Le ministre fédéral des Infrastructures et des Collectivités promet que la deuxième phase du programme de 60 milliards $ du gouvernement libéral ne laissera pas tomber les petites localités, qui ont eu l’impression d’avoir raté la première ronde de subventions.

De plus petites municipalités se sont plaintes au ministre Amarjeet Sohi, plus tôt cette année, lorsqu’elles n’ont pu profiter des subventions fédérales destinées à l’amélioration des transports collectifs.

Ces villes ont soutenu qu’elles avaient raté le coche parce qu’elles ne disposaient pas de chiffres sur l’achalandage et la fréquentation de leurs différents modes de transport, comme l’exige le gouvernement fédéral pour calculer le montant des subventions.

Le ministre Sohi promet que la deuxième phase, consacrée aux transports collectifs mais aussi au traitement des eaux, sera plus souple afin que les petites communautés puissent bénéficier des milliards de dollars offerts.

Le gouvernement libéral avait réservé 6,6 milliards $ pour les projets de transports collectifs et de traitement des eaux dans le cadre de la première phase de son vaste programme d’infrastructures, étalé sur les 10 prochaines années.

Ottawa élabore actuellement les règles pour la deuxième phase du programme, qui consacrera plus de 50 milliards $ à des projets d’envergure.

Selon le ministre Sohi, le gouvernement a déjà alloué près de 3,2 milliards $ à plus de 700 projets au pays, et 400 sont déjà en cours de réalisation.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus