EDMONTON — L’Université de l’Alberta a dû retirer des affiches à caractère raciste qui s’en prenaient aux personnes de confession sikhe arborant le turban.

Douze des affiches se trouvaient sur le campus d’Edmonton, dont une à la bibliothèque centrale de l’établissement universitaire.

L’image d’un homme portant un turban sikh figurait sur celles-ci. Des insultes à l’égard de ce signe religieux avaient été écrites. On réclamait notamment que ceux qui se réclament de cette confession quittent le pays.

Le président de l’Université de l’Alberta, David Turpin, a défendu l’établissement qu’il dirige, assurant que celui-ci est ouvert à tout le monde et fier de la diversité de sa communauté étudiante.

L’Organisation mondiale sikhe au Canada (WSO) a condamné les affiches discriminatoires. Dans un communiqué, le vice-président de l’organisation en Alberta, Tejinder Singh Sidhu, se dit convaincu que les propos véhiculés par les auteurs du méfait ne sont pas partagés par l’Université de l’Alberta ni par les résidants d’Edmonton.

Le ministre fédéral de la Défense, Harjit Sajjan, qui est de confession sikhe, a réagi à la nouvelle par le biais de son compte Twitter. Il s’est dit «fier d’être Canadien, fier de servir le Canada, fier de (son) turban».

Le premier ministre Justin Trudeau, relayant le message du ministre Sajjan, a pour sa part souligné la contribution «énorme» des sikhs à la société canadienne.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus