Hannah Yoon Hannah Yoon / La Presse Canadienne

MINTO, Ont. — La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a été huée, mardi, en évoquant les tarifs d’électricité lors d’une exposition agricole.

Après avoir perdu une circonscription aux mains des conservateurs lors d’une élection complémentaire dans un château fort libéral à Toronto, au début du mois, Mme Wynne avait admis que ce résultat pouvait être attribué aux tarifs élevés d’électricité dans la province.

Elle a plus tard annoncé que la taxe de vente provinciale de huit pour cent ne s’appliquerait plus à la facture d’électricité.

Lors de son allocution d’ouverture des Championnats internationaux de labour à Minto, mardi, Mme Wynne a évoqué les tarifs d’électricité. Des huées se sont élevées de la foule et une femme a crié «menteuse!».

Pendant le défilé d’ouverture de l’exposition agricole, plusieurs spectateurs ont aussi hué le char allégorique des libéraux. Ces mécontents soutiennent que les libéraux ignorent depuis trop longtemps déjà les véritables préoccupations des Ontariens.

Les championnats de labour en Ontario sont si importants que l’Assemblée législative prend deux jours de congé afin de permettre aux députés et aux chefs de partis d’y faire acte de présence.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus