Jacques Boissinot Veronique Hivon. Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

QUÉBEC — La députée péquiste de Joliette, Véronique Hivon, ne sera pas de retour à l’Assemblée nationale de sitôt: son congé de maladie est prolongé pour une période indéterminée.

Fin août, alors qu’elle était candidate à la succession de Pierre Karl Péladeau, Mme Hivon s’était vu imposer par son médecin un repos complet d’un mois pour récupérer d’une labyrinthite, une infection virale aiguë.

Mais son état ne lui permet toujours pas de reprendre ses activités. Elle se voit donc forcée de prolonger son congé de maladie, en évitant toute activité jusqu’à nouvel ordre.

Ses ennuis de santé l’ont forcée à se retirer de la course à la direction du Parti québécois, le 26 août.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus