La Presse Canadienne

OTTAWA — Le gouvernement canadien songe à déployer des observateurs non armés en Colombie pour surveiller l’application de l’accord de paix conclu récemment avec la guérilla communiste.

Le cabinet du ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a confirmé mardi que la Colombie faisait partie des scénarios envisagés par le Canada pour son déploiement annoncé de 600 Casques bleus dans le monde.

Selon certaines sources, les autorités canadiennes auraient été en contact avec les Nations unies afin d’obtenir plus d’informations sur cette mission d’observation de l’ONU en Colombie, notamment pour en connaître les risques potentiels.

Après quatre ans de négociations, les représentants du gouvernement colombien et des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont conclu à La Havane, le mois dernier, un accord de paix «intégral et définitif» censé mettre fin à un demi-siècle de violences dans ce pays d’Amérique du Sud.

L’accord doit être officiellement signé par les deux parties le 26 septembre, avant d’être soumis à la population par référendum le 2 octobre.

Si tout se passe comme prévu, les Nations unies déploieront ensuite pendant un an 450 observateurs non armés dans diverses régions du pays afin de surveiller l’application de l’accord de paix.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus