SAINTE-URSULE, Qc — Un camion équipé d’une benne chargée de sable a percuté un train de passagers à Sainte-Ursule, dans la région de la Mauricie, mardi.

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été informés de cette collision vers 16 h.

À leur arrivée sur place, ils ont appris que le poids lourd circulait sur la route 348 en direction est juste avant l’impact.

À la sortie d’une courbe, son chauffeur a remarqué que la circulation était immobilisée à un passage à niveau pour laisser la voie libre à un train.

Il a alors réalisé qu’il ne serait pas en mesure de freiner assez rapidement pour ne pas happer d’autres véhicules déjà arrêtés.

Le camionneur s’est donc dirigé vers la voie inverse pour les contourner.

Sa manoeuvre ne lui a pas permis d’éviter d’entrer en collision avec l’un des wagons du convoi ferroviaire et de finir sa course en frappant deux poteaux électriques.

À la suite de l’impact, le chauffeur du poids lourd a pris la direction de l’hôpital pour y être soigné pour des blessures aux jambes.

De plus, deux personnes, qui se trouvaient à bord de véhicules arrêtés, ont été soignées car elles avaient subi des chocs nerveux.

Quant aux passagers du train, ils s’en sont tous tirés indemnes.

Par ailleurs, la collision a entraîné une fuite d’hydrocarbures.

La directrice régionale de la direction de la Mauricie et du Centre-du-Québec du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Valérie Grandmont, a indiqué que le CN devra soumettre à son organisation «un plan de décontamination des sols environnants dans les meilleurs délais».

Cette compagnie ferroviaire et la SQ vont enquêter sur cette collision.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus