VANCOUVER — Le duc et la duchesse de Cambridge ont rencontré plusieurs mères aux prises avec des problèmes de drogue et d’alcool lors de la première journée complète de leur séjour au Canada, dimanche.

Le couple princier s’est arrêté dans le quartier pauvre de Downtown Eastside, à Vancouver, où il a conversé avec des mères et leurs enfants qui participent à Sheway, un programme communautaire venant en aide aux femmes enceintes et aux mères souffrant de toxicomanie.

Le couple a visité les lieux, s’est assis pour le thé et a joué avec des enfants.

Une employée de Sheway a présenté une fillette de 5 ans au prince William et à sa femme Kate à qui elle a donné un ourson en peluche à chacun d’entre eux.

Au cours de la réception d’accueil, la veille à Victoria, le prince William avait déclaré aux milliers de personnes venues le voir et l’entendre, que lui et sa femme souhaitent rencontrer le plus de Canadiens possible dans le plus grand nombre de champs d’activité possible. Il a énuméré l’environnement, l’appui aux jeunes familles, les démarches en santé mentale parmi les sujets qui l’intéressent le plus.

Voyageant sans leurs deux enfants, George et Charlotte, qu’ils ont laissés à Victoria, le couple a quitté la capitale de la Colombie-Britannique en hydravion. Il est arrivé à la place Jack Poole, de Vancouver, où il a été bruyamment accueilli par des centaines d’admirateurs.

La première ministre de la province, Christy Clark, le maire de Vancouver, Gregor Robertson et des représentants des Premières Nations l’ont salué sur le quai.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!