Getty Images/iStockphoto

HALIFAX — Le leader de l’opposition officielle en Nouvelle-Écosse, Jamie Baillie, condamne les manoeuvres visant à exclure du prochain défilé de la fierté gaie de Halifax une organisation faisant la promotion du tourisme en Israël.

Une telle exclusion serait discriminatoire envers la communauté juive de la province maritime, a fait valoir le chef du Parti progressiste-conservateur de Nouvelle-Écosse par le biais d’une lettre, lundi.

Un vote doit déterminer mercredi, à l’assemblée générale annuelle de l’association Fierté Halifax, si la campagne «Size doesn’t matter» du Centre consultatif des relations juives et israéliennes doit être écartée. Cette dernière vise, entre autres, à promouvoir le tourisme à Tel-Aviv.

Le groupe Queer Arabs of Halifax a déposé une demande en ce sens, bénéficiant du soutien d’une autre organisation se portant à la défense des droits de la communauté LGBTQ, le Nova Scotia Rainbow Action Project.

Les membres de ce dernier groupe ont par ailleurs été appelés par la coprésidente, Emily Davidson, à se rendre à l’assemblée de mercredi afin de voter pour l’adoption de la résolution.

Selon Mme Davidson, le Conseil juif de l’Atlantique a profité de la foire communautaire de la fierté de Halifax, le 23 juillet, pour présenter les attraits touristiques d’Israël tout en s’abstenant d’aborder la question des droits fondamentaux des Palestiniens.

Jamie Baillie a quant à lui prévenu qu’il boycotterait le défilé de la fierté si la résolution qu’il conteste est adoptée.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!