OTTAWA — Le gouvernement de la Colombie-Britannique a confirmé qu’il appuyait le renforcement du Régime de pensions du Canada (RPC).

Ce vote de la province de l’Ouest en faveur de la proposition d’Ottawa d’augmenter graduellement les contributions et les prestations de retraite par le biais du régime public était essentiel pour appliquer les changements.

Par communiqué, le gouvernement de la Colombie-Britannique a expliqué avoir choisi d’appuyer la proposition après avoir écouté les commentaires des cotisants.

Initialement, toutes les provinces, sauf le Québec, avaient appuyé une entente de principe visant à renforcer le Régime de pensions du Canada et avaient accepté de la ratifier avant le 15 juillet.

La Colombie-Britannique a cependant refusé de la ratifier avant la date limite, affirmant qu’elle avait besoin de plus de temps pour consulter les entreprises et citoyens de la province.

Le ministre des Finances de la Colombie-Britannique, Michael de Jong, a expliqué qu’après avoir écouté les commentaires de milliers de personnes, il était maintenant persuadé que les modifications au régime assureraient une plus grande sécurité de revenus aux retraités.

Au Québec, les travailleurs cotisent au Régime de rentes du Québec, qui offre des prestations similaires au Régime de pensions du Canada actuel.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!