MONTRÉAL — Quelque 75 agents de la faune et une escouade canine viennent de réaliser un vaste coup de filet en misant sur des signalements de citoyens et une longue enquête.

Ils affirment ainsi être parvenus à mettre fin à d’importantes activités de braconnage dans les régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, au Québec, ainsi qu’au Nouveau-Brunswick.

Ils font allusion plus précisément à de la vente et à de la possession illégales de gros gibier et de poissons, à de la chasse nocturne et à du transport illégal d’originaux d’une province à l’autre.

En tout, 33 personnes auraient été impliquées dans ces activités illicites. Ce bilan pourrait, toutefois, être revu à la hausse si de nouvelles preuves sont éventuellement recueillies.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus