MONTRÉAL — Quelque 75 agents de la faune et une escouade canine viennent de réaliser un vaste coup de filet en misant sur des signalements de citoyens et une longue enquête.

Ils affirment ainsi être parvenus à mettre fin à d’importantes activités de braconnage dans les régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, au Québec, ainsi qu’au Nouveau-Brunswick.

Ils font allusion plus précisément à de la vente et à de la possession illégales de gros gibier et de poissons, à de la chasse nocturne et à du transport illégal d’originaux d’une province à l’autre.

En tout, 33 personnes auraient été impliquées dans ces activités illicites. Ce bilan pourrait, toutefois, être revu à la hausse si de nouvelles preuves sont éventuellement recueillies.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!