EDMONTON — Les délégués qui assisteront au congrès de l’Association des municipalités urbaines de l’Alberta débattront d’une résolution proposant l’envoi de lettres à l’Office national de l’énergie (ONÉ) pour signifier leur appui aux projets d’oléoducs Énergie Est et Trans Mountain de Kinder Morgan.

Le maire d’Edmonton, Don Iveson, estime que le message aura une valeur, même si l’association n’a pas droit de parole aux audiences. Selon lui, les lettres montrent que les élus à travers la province appuient les projets parce qu’ils créent des emplois et contribuent à l’économie.

Les audiences sur Énergie Est ont été reportées après que des manifestants ont perturbé les rencontres à Montréal, le mois dernier, et que des membres du comité se sont retirés alors qu’ils faisaient face à des accusations de partialité.

Des critiques ont en effet déclaré que le comité n’était pas impartial après qu’il fut révélé que deux des trois membres ont rencontré l’an dernier l’ancien premier ministre du Québec Jean Charest, alors consultant pour TransCanada.

Le prolongement de l’oléoduc Trans Mountain de Kinder Morgan, un projet de 6,8 millions $, a reçu une approbation conditionnelle de l’Office national de l’énergie au printemps dernier, mais doit toujours obtenir celle du gouvernement pour aller de l’avant.

L’Association des municipalités urbaines de l’Alberta ne s’est pas inscrite à temps pour avoir droit de parole aux audiences tenues par l’ONÉ.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!