SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Un rappeur canadien scandalisé par la peine réservée à un homme reconnu coupable d’agression sexuelle auprès d’une fillette de 11 ans à Terre-Neuve a utilisé les médias sociaux pour exprimer sa colère.

Classified — dont le vrai nom est Luke Boyd — a encouragé ses admirateurs sur sa page Facebook à dire au juge qu’ils ne sont pas d’accord avec la peine qu’il a rendue à Terre-Neuve, mercredi dernier.

Le juge William Goodridge a condamné Christopher Butt à une peine de cinq ans de prison, suivie d’une probation de trois ans. L’individu, qui était accusé d’agression sexuelle et d’avoir proféré des menaces, a plaidé coupable. La peine de prison — le minimum pour une telle infraction — avait été recommandée par la Couronne et la défense.

Le juge Goodridge a écrit que Christopher Butt, âgé de 41 ans, avait tenté d’attirer la jeune fille, qui avait 11 ans à l’époque, chez lui. Il l’a ensuite agressée sexuellement à plusieurs reprises pendant l’été 2014 et il lui faisait des menaces pour arriver à ses fins. M. Butt était un voisin et un ami de la famille.

Le juge a noté plusieurs facteurs atténuants, dont le fait que l’homme n’ait pas d’antécédents criminels et qu’il se soit excusé pour son crime. M. Butt aurait également été agressé sexuellement dans sa jeunesse.

Classified s’est malgré tout dit outré de la nouvelle, et a demandé à ce que cette affaire suscite une discussion au pays.

«Le fait que j’aie dû l’écrire sur Facebook et que le reste du pays n’ait pas suivi (l’histoire), comme si ce n’était pas important (…) C’est ce qui est incroyable, parce que les gens disent: « Wow, je ne savais même pas ça »», a-t-il soutenu.

Il dit avoir reçu plusieurs messages de jeunes filles qui ont subi le même sort que la fillette dans cette affaire.

«La quantité de messages que j’ai reçus d’autres jeunes filles qui disent être passées à travers la même chose, avec des gars qui ont eu des peines de huit ou neuf mois, c’est fou. C’est vraiment une révélation pour moi», a-t-il affirmé.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!