Jonathan Hayward/La Presse Canadienne Brad Wall

REGINA — Le premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall a demandé à son ministre de la Justice de considérer les recours juridiques de la province pour contester la taxe sur le carbone que souhaite imposer le gouvernement fédéral.

M. Wall a affirmé que le plan du gouvernement fédéral ne sera pas nécessairement en vigueur si la Saskatchewan ou d’autres provinces décident de ne pas implanter le système.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a annoncé son intention d’imposer un prix plancher de 10 $ la tonne sur le carbone à compter de 2018. Le prix augmentera à 50 $ la tonne d’ici 2022.

M. Trudeau a prévenu que la tarification sur le carbone serait imposée aux provinces qui n’implantent pas cette taxe ou qui n’adoptent pas de système de plafonnement et d’échange sur les émissions.

Brad Wall martèle qu’une telle taxe aurait des effets négatifs sur les industries de l’agriculture, des mines, du pétrole et du gaz, qui se concrétiseraient en des pertes d’emplois et de revenus.

Le premier ministre de la province a également critiqué M.Trudeau pour ne pas avoir fourni d’évaluation économique concernant l’impact d’une telle mesure sur l’emploi et sur les ménages canadiens.

M.Wall reconnaît que les Canadiens doivent lutter contre les changements climatiques, mais cela peut être fait avec de meilleures solutions technologiques, selon lui.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!