MONTRÉAL — La 19e Semaine des maisons des jeunes se déroulera du 10 au 16 octobre.

Plusieurs activités sont organisées dans près de 200 municipalités de la province dans le but de faire connaître les répercussions des maisons des jeunes et de valoriser le travail des intervenants et des bénévoles.

Les parents sont invités à visiter ces lieux fréquentés par les adolescents et rencontrer les intervenants qui y travaillent.

Selon le Regroupement des maisons des jeunes du Québec, qui organise l’événement, 50 000 jeunes fréquentent ces lieux.

Nicolas Legault, directeur du Regroupement des maisons des jeunes du Québec, souligne l’importance de valoriser les maisons des jeunes, surtout que plusieurs d’entre elles sont menacées de fermeture.

En entrevue à La Presse canadienne, il a déploré les compressions et le sous-financement par la province:

«D’année en année, les maisons des jeunes s’appauvrissent, et avec les coupes et l’austérité, ce n’est pas facile, il y a des mises à pied, principalement pendant l’été, on doit fermer des deux, trois ou quatre mois, parfois une demi-année. Il y a des maisons de jeunes qui ont fermé littéralement car sur le plan local, le financement ne compensait pas.»

L’humoriste Étienne Dano, ancien intervenant auprès des jeunes, est le porte-parole de la 19e Semaine des maisons des jeunes.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus