OTTAWA — Sophie Grégoire Trudeau a succombé à l’attrait des médias sociaux.

La femme du premier ministre Justin Trudeau a choisi la Journée internationale de la fille, mardi, pour lancer sa page Facebook et son compte Instagram, une décision qu’elle attribue au fait d’être une mère de trois jeunes enfants et une militante pour les droits des femmes et des filles.

Celle qui demande qu’on l’appelle Sophie — plutôt que «madame» — affirme que sa page Facebook lui permettra de partager des détails de sa vie et d’échanger avec les Canadiens.

«J’espère pouvoir me servir de cet espace pour apprendre à vous connaître et aussi pour échanger davantage avec vous sur ma vie — que je passe très peu en talons hauts et en robe, en passant!», a-t-elle écrit.

Elle affirme que sa page sera un lieu pour «échanger avec les gens merveilleux qui contribuent à apporter dans nos vies plus de justice, d’équité et de paix, grâce à leur ouverture, à leur courage, à leur détermination et à leur action».

Sophie Grégoire Trudeau a également publié une photo d’elle à l’âge de cinq ans dans une brouette tenue par sa mère, Estelle Blais.

Une porte-parole de Justin Trudeau, Andrée-Lyne Hallée, a précisé dans un courriel que Mme Grégoire Trudeau avait écrit le message elle-même, mais qu’elle recevrait une aide régulière du bureau du premier ministre pour gérer sa page.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!