John Woods/La Presse Canadienne

WINNIPEG — Le Musée canadien pour les droits de la personne est aux prises avec un important déficit évalué à près de 7 millions $ à la fin de la dernière année fiscale.

Pour s’en sortir, la direction du musée situé à Winnipeg espère conclure une nouvelle entente de financement avec le gouvernement du Canada mais la directrice des finances, Suzanne Robertson, n’a pas voulu dire quelle somme était espérée.

L’institution hérite actuellement d’une somme annuelle de 21,7 millions $ versée par le gouvernement en vertu d’une entente qui expirera en mars prochain.

Le journal Winnipeg Free Press rapporte que la direction du musée impute le déficit à un compte de taxes municipales de 8 millions $.

Mais les états financiers du musée pour l’année 2015-2016 déposés à la Chambre des communes ont démontré que l’institution était déficitaire dès la fin de sa toute première année d’opération.

Le Musée canadien pour les droits de la personne a été créé en 2008. Le projet avait été lancé quelques années plus tôt par l’ancien homme d’affaires Israel Asper et le musée est d’ailleurs situé sur une rue qui porte son nom.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus