gpointstudio /shutterstock.com

VANCOUVER — Une étude de l’Institut Fraser rapporte qu’en 2015, 45 619 Canadiens sont allés à l’étranger pour se faire soigner.

Cette révélation survient quelques jours après que le candidat républicain à la présidence des États-Unis, Donald Trump, ait critiqué le système canadien de santé lors de son débat avec sa rivale démocrate Hillary Clinton.

M. Trump a déclaré que lorsque les Canadiens avaient besoin d’une importante chirurgie, ils venaient la subir aux États-Unis car à certains égards, le système canadien de soins de santé était une catastrophe.

L’aspirant à la Maison Blanche a reproché à Mme Clinton de comploter pour implanter aux États-Unis un système à la canadienne, ce qui serait un désastre, d’après lui.

En publiant son étude, l’Institut Fraser, basé à Vancouver, n’a pas précisé combien de Canadiens étaient allés chez leurs voisins du sud pour être soignés en 2015.

La recherche conclut que ce sont les délais d’attente qui, le plus souvent, incitent les Canadiens à sortir du pays pour recevoir des traitements.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!