VICTORIA — Un garçon âgé de trois ans a perdu la vie après avoir mangé un champignon vénéneux cueilli en famille à Victoria, en Colombie-Britannique.

Une analyse des champignons récoltés sur le site de la cueillette familiale indique que l’enfant a probablement ingéré une amanite phalloïde. La présence de toxines spécifiques à ce champignon dans son système reste cependant à confirmer.

Le docteur Richard Stanwick, médecin-chef du service de santé publique de l’île de Vancouver, soutient que la mort de l’enfant serait une première dans la province s’il s’avère qu’il a effectivement consommé un «calice de la mort».

Le jeune garçon est mort mardi soir, quelques jours après avoir été transféré à un hôpital d’Edmonton.

Le docteur Stanwick invite les cueilleurs à la prudence et les exhorte à laisser les champignons au sol en cas de doute.

Il affirme s’être lui-même rendu sur les lieux, en compagnie d’un mycologue, pour arracher tous les spécimens sur lesquels il pouvait mettre la main. Ils auraient déterré 16 de ces champignons dangereux.

Le «calice de la mort» s’apparente à la populaire volvaire volvacée, blanc avec un anneau jaunâtre et un pied parfois bulbeux.

———

Le Centre pour le contrôle des maladies de Colombie-Britannique a formulé quelques recommandations pour cueillir les champignons de façon sûre:

— En cas de doute, n’en mangez pas.
— Ne cueillez et ne mangez que des champignons bien connus, distincts et facilement identifiables.
— Si vous croyez avoir ingéré un champignon vénéneux, appelez le 9-1-1 ou consultez un professionnel de la santé.
— Conservez toujours un échantillon des champignons que vous avez consommés.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!