Yves Provencher/Métro Andres Fontecilla

MONTRÉAL — Québec solidaire demande à Philippe Couillard de s’excuser auprès des Québécois, en particulier des milliers de travailleurs mis à pied par Bombardier, d’avoir octroyé à l’entreprise une subvention de 1,5 milliard $ sans garanties.

Le président de Québec solidaire, Andrés Fontecilla, soutient que le premier ministre a laissé le président et chef de la direction de Bombardier, Alain Bellemare, «partir avec un sac d’argent sur l’épaule sans s’assurer que les travailleurs québécois garderaient leur emploi».

M. Fontecilla estime que M. Couillard a très mal négocié l’entente et que depuis la signature, ce sont 5000 personnes qui ont perdu leur emploi.

«S’il a un peu de respect pour les contribuables qui subventionnent les cadeaux aux grandes entreprises», ajoute M. Fontecila, «Philippe Couillard doit s’excuser pour l’incompétence de son gouvernement».

Selon Andrés Fontecilla, le Québec n’aura jamais de retour sur son investissement. Il souligne qu’avec 1,5 milliard $, le gouvernement aurait pu aider des milliers de PME innovantes, notamment en région, à se développer et à créer de bons emplois.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus