FREDERICTON — Blaine Higgs est devenu le nouveau chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick, samedi.

M. Higgs a été élu chef au troisième tour de scrutin lors du congrès à la direction du parti qui s’est déroulé à Fredericton. Il a obtenu 57 pour cent des suffrages.

Dans son discours de victoire, il a reconnu que son parti est à reconstruire et qu’il devra l’unifier.

Blaine Higgs succède à David Alward qui a démissionné après avoir conduit le parti à un revers lors des élections de 2014.

Il a été ministre des Finances au sein du gouvernement Alward. Il est actuellement député de la circonscription de Quispamsis.

Trois des sept candidats ont été éliminés dès le premier tour de scrutin. Deux autres l’ont été au tour suivant.

Au dernier tour, M. Higgs a affronté l’ancien maire de Saint-Jean, Mel Norton.

Unilingue anglophone, le nouveau chef s’est engagé à devenir bilingue d’ici les prochaines élections.

Environ 5500 des 7400 des membres du parti se sont déplacés vers le centre Aitken, à Fredericton, et d’autres endroits dans la province pour voter. Il n’en avait qu’environ 2700 pour participer au troisième et dernier tour de scrutin.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!