HALIFAX — Un audit conclut que les gouvernements des provinces de l’Atlantique s’ingèrent trop souvent dans les activités de Loto Atlantique sans par ailleurs donner de lignes directrices précises à la société d’État, ce qui lui a coûté cher.

Le rapport conjoint, publié mercredi par les vérificateurs généraux du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador, se penche sur la gestion de la société Loto Atlantique, fondée il y a 40 ans. Il déplore la confusion qui règne dans le processus décisionnel, à cause notamment d’un manque de coordination entre le conseil d’administration, les gestionnaires et les actionnaires — les quatre gouvernements provinciaux.

Le rapport soulève aussi des questions sur certaines dépenses à Loto Atlantique, notamment des hausses de salaire accordées sans prévenir les actionnaires et des fêtes de bureau plutôt coûteuses à Noël. Il épingle par ailleurs des frais de 73 000 $ pour des billets de concerts et d’événements, souvent remis à des élus, du personnel politique ou des hauts fonctionnaires.

Les vérificateurs soutiennent que la société d’État, qui a remis 432 millions $ jusqu’ici cette année au trésor public des quatre provinces, a parfois pris des décisions d’affaires qui ont été ensuite torpillées par les gouvernements, alors que les sommes étaient déjà engagées. Le rapport conclut que Loto Atlantique ne dispose pas de l’indépendance requise pour gérer ses affaires de façon adéquate.

Les vérificateurs soulignent par ailleurs que le salaire de certains cadres supérieurs a augmenté «substantiellement» sans que les actionnaires soient consultés — des dirigeants auraient bénéficié d’une hausse de salaires et de primes de 56 pour cent, pour une rémunération annuelle de 390 000 $.

Le rapport formule neuf recommandations aux quatre actionnaires pour améliorer la supervision et la gouvernance, et 16 autres aux dirigeants et aux membres du conseil de la société d’État afin d’améliorer la gestion, la reddition de comptes et la transparence. La plupart de ces recommandations ont déjà été acceptées par les intéressés.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus