MONTRÉAL — Le CAA-Québec prétend que les quelque 14 000 signalements de piètre état de chaussée qui lui ont été transmis par les usagers de la route ont incité les autorités de la voirie à agir.

L’organisme de défense des automobilistes rapporte jeudi que les autorités consacrent cette année plus de 15,6 millions $ à la réfection ou l’entretien de neuf des dix routes ayant dominé le classement du pire état de chaussée au Québec qui a été dressé au printemps.

Parmi ces routes, trois sont situées dans la région Chaudière-Appalaches, deux en Gaspésie, deux dans les Laurentides, une à Montréal, une dans le Nord-du-Québec et une autre en Mauricie.

Le projet de réfection de la Route de la Baie-James constitue l’investissement le plus important en 2016: 10,3 millions $.

Le CAA-Québec déplore que seule la municipalité de Paspébiac, en Gaspésie, soit demeurée muette à l’égard des démarches entreprises sur la rue Day, soit le tronçon ayant été placé au 3e rang du classement.

L’organisme annonce que la campagne Les pires routes sera de retour en 2017, pour une troisième année de suite.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus