Michel Thibault/TC Média Une des maisons perquisitionnées, à Châteauguay

La police de Châteauguay a lancé tôt jeudi matin une vaste opération baptisée Kojak, liée à la lutte aux stupéfiants.

À 5h, quelque 80 policiers ont effectué des perquisitions simultanément dans huit résidences de la région, quatre à Châteauguay, deux à Sainte-Martine, une à Saint-Isidore et une à Hudson, indique Nathalie Langevin, porte-parole de la police de Châteauguay. Sept hommes et trois femmes ont été arrrêtés. Ils comparaîtront vendredi au palais de justice de Valleyfield, a fait part l’agente Langevin. Des accusations de production, de possession et de trafic de stupéfiants seront portées.

Les forces de l’ordre ont saisi dans les immeubles visés des grandes quantités de cannabis, de la cocaïne, des comprimés qui devront être analysés et de l’argent, a détaillé Nathalie Langevin.

Des agents de la SQ, du service de police de Longueuil, de la régie du Roussillon et des Peacekeepers de Kahnawake ont assisté leurs collègues de Châteauguay.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus