Graham Hughes Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) et premier ministre, Philippe Couillard

Le Parti libéral du Québec (PLQ) verse plus de 550 000 $ au Directeur général des élections (DGE) pour des contributions illégales qu’il a reçues.

Dans un communiqué diffusé jeudi, le président du PLQ, Gilbert Grimard, a annoncé que la somme de 551 400 $ a été versée, et qu’il s’agit là de la totalité de la réclamation du DGE.

D’abord visé par un avis d’intention de réclamer cette somme en juillet dernier, le PLQ avait indiqué que dans les jours suivants la réception de cet avis, il avait placé la totalité des montants concernés dans un compte en fidéicommis pendant la durée du processus administratif. Les sommes ainsi consignées n’ont donc pas été utilisées aux fins des opérations et dépenses courantes, souligne le PLQ.

À ce moment, les libéraux disaient vouloir procéder à l’analyse des contributions visées par le DGE et déterminer si elles étaient ou non conformes à la loi électorale.

L’avis du DGE en juillet visait des contributions reçues entre 2006 et 2011. Dans son communiqué de jeudi, le PLQ ne précise pas la période pour laquelle les sommes ont été versées.

Le PLQ a indiqué qu’il évaluait trois autres réclamations du DGE totalisant environ 90 000 $.

La démarche du DGE fait suite à l’adoption, en juin dernier, de la loi 101, qui fait en sorte que l’institution peut désormais réclamer des remboursements pour contributions illégales aux partis politiques sans égard à la date du versement.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus