Marc Daneau/collaboration spéciale Les employés fédéraux du Vieux-Port étaient en grève depuis le 27 mai.

MONTRÉAL — La grève déclenchée le 27 mai dans le Vieux-Port de Montréal est terminée, ont annoncé l’employeur et le syndicat, jeudi.

Les quelque 300 membres du Syndicat des employés du Vieux-Port de Montréal (SEVPM) ont approuvé à 52 pour cent la nouvelle entente de principe conclue avec la Société du Vieux-Port.

Les employés saisonniers, qui sont une douzaine, ont toutefois refusé l’entente. Selon un communiqué diffusé par la Société du Vieux-Port, ces travailleurs participent normalement aux opérations de la patinoire au cours de la saison hivernale.

Les salaires constituaient le principal point de litige. La convention collective assurera des augmentations salariales de 12 pour cent sur cinq ans. Le taux horaire minimum au Vieux-Port de Montréal passe donc de 12,26 $ (10,67$ au moment de la signature de la précédente convention) $ à 12,38 $.

En entrevue avec La Presse canadienne, jeudi soir, le président du syndicat n’a pas voulu se dire satisfait, soutenant que la rémunération de ses membres demeurait inférieure à celle de la plupart des employés des sociétés de la Couronne.

«Il y a encore du travail à faire pour la prochaine renégociation de la convention collective», a souligné Konrad Lamour.

M. Lamour s’est cependant réjoui de la bonification des congés mobiles, alors qu’une des revendications principales du syndicat s’articulait autour des congés de maladie dont ne bénéficiait pas une vaste majorité de ses membres.

«Avec les cinq mois (de grève) qu’on a faits, malgré la pluie, malgré les chaleurs accablantes, malgré un vote qui se retrouve à 52-48 pour cent, on a quand même un membership très solidaire», a-t-il lancé, ajoutant que ses collègues allaient «rentrer la tête haute».

Un retour graduel au travail est prévu à compter de la semaine prochaine. Le Centre des sciences reprendra l’ensemble de ses activités le 10 novembre.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus