Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne

OTTAWA — Le gouvernement fédéral a affiché un déficit de 2,7 milliards $ en août, comparativement à un déficit de 2,3 milliards $ le même mois de l’année précédente.

Selon la dernière revue financière du ministère des Finances, les revenus ont augmenté de 700 millions $, ou 3,2 pour cent, à près de 22,9 milliards $ sous l’effet de la hausse des rentrées d’impôt sur le revenu des sociétés, des revenus tirés des taxes et droits d’accise et des autres revenus.

Les charges de programmes ont quant à elles augmenté de 1,4 milliard $, ou 6,1 pour cent, à près de 23,4 milliards $, en raison de la hausse des principaux transferts aux particuliers, des principaux transferts aux autres administrations et des charges de programmes directes.

Les frais de la dette publique ont diminué de 300 millions $, ou 11,7 pour cent, à près de 2,2 milliards $, en raison des coûts plus faibles associés aux opérations de rachat d’obligations et de la baisse du taux d’intérêt effectif moyen sur l’encours de la dette portant intérêt.

Pour la période d’avril à août 2016, le gouvernement a affiché un déficit budgétaire de 5,4 milliards $, comparativement à un excédent de 2,8 milliards $ pour la même période de l’exercice 2015-2016.

Les revenus pour cette période de quatre mois ont diminué de 1,6 milliard $, ou 1,3 pour cent, à 117,8 milliards $, tandis que les charges de programmes ont augmenté de 7,8 milliards $, ou 7,5 pour cent, comparativement à il y a un an. Les frais de la dette publique ont diminué de 1,1 milliard $, à 10,7 milliards $.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus