OTTAWA — Il n’y a pas qu’en santé que Québec n’obtiendrait pas ce qui lui est dû d’Ottawa, d’après le Bloc québécois. Les transferts fédéraux dédiés au financement de l’éducation postsecondaire devraient également être revus à la hausse, selon les bloquistes.

Le député Gabriel Ste-Marie estime qu’Ottawa doit 120 millions $ à Québec, dans un premier temps, pour livrer la promesse qui a accompagné la disparition de crédits d’impôts pour les étudiants dans le dernier budget.

Ottawa devait compenser la fin de ce crédit d’impôt. Le député Ste-Marie calcule que c’est 200 millions $ que les étudiants québécois ont perdu en crédits d’impôt et qu’Ottawa n’a transféré que 80 millions $ pour l’aide financière aux étudiants québécois.

«Le gouvernement (…) s’autoproclame le champion de l’éducation. Mais dans les faits, il mène la vie dure aux étudiants», a déclaré le député lors d’un point de presse sur la colline parlementaire, lundi.

«Ils ont caché le chiffre, mais ils en ont passé une vite aux étudiants», a-t-il accusé.

«Qu’ils corrigent cette erreur-là. Il y a près de 5 milliards $ par année de marge de manoeuvre, qu’ils dédommagent comme il faut les étudiants», a insisté le député.

De plus, le bloquiste veut voir augmenter de six pour cent par année le transfert fédéral pour l’éducation postsecondaire et les programmes sociaux (TCPS). Il exige la même augmentation pour le transfert en santé, reprenant ainsi les demandes des provinces.

Le Bloc québécois a dressé sa liste de demandes financières pour le Québec, lundi matin, en prévision de la mise à jour économique du ministre des Finances, Bill Morneau, exercice prévu mardi après-midi.

À sa liste de demandes, le Bloc ajoute une compensation pour les producteurs fromagers affectés négativement par la mise en oeuvre prochaine de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne. Et puis, il n’oublie pas la demande d’aide financière faite à Ottawa par Bombardier. «On l’attend toujours», a rappelé M. Ste-Marie.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus