Jonathan Hayward/La Presse Canadienne Brad Wall

LA RONGE, Sask. — Le premier ministre de Saskatchewan, Brad Wall, a assuré lundi que son gouvernement et tous les dirigeants du nord du pays se rallieront pour faire face aux nombreux cas de suicides chez les jeunes autochtones dans la province.

Une adolescente de 13 ans s’est enlevé la vie, dimanche, à La Ronge — une communauté située à 250 kilomètres au nord de Prince Albert. Il s’agit du sixième suicide à survenir depuis le début du mois.

Chacune de ces morts est «effroyablement tragique», a souligné M. Wall.

Cinq autres filles âgées de 10 à 14 ans ont mis fin à leurs jours ces dernières semaines dans les localités nordiques de Loon Lake, Stanley Mission, Deschambault Lake et La Ronge.

Le premier ministre de la Saskatchewan a affirmé que plusieurs mesures avaient été mises en place pour que les communautés aient accès à un plus grand soutien. D’autres initiatives seront lancées prochainement, a-t-il assuré.

Un centre opérationnel a notamment été ouvert plus tôt ce mois-ci pour offrir de meilleurs services en santé mentale, a-t-il relevé. Une ligne téléphonique d’urgence a aussi été instaurée pour les personnes qui ont besoin d’aide.

Il s’est par ailleurs dit favorable à la proposition du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la province, qui souhaite que le Défenseur des enfants et des jeunes de la Saskatchewan fasse des jeunes dans le Nord sa principale priorité.

«Tout est sur la table», a-t-il soutenu.

Le chef du NPD Trent Wotherspoon a indiqué que la crise nécessitait une intervention immédiate de la province pour prévenir d’autres décès.

«Nous ne pouvons pas rester là et laisser cette crise perdure», a-t-il déploré.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus