TORONTO — Des opposants au programme d’éducation sexuelle ontarien briguent les suffrages dans deux élections partielles de la province sous la bannière d’un nouveau parti.

Le débat autour du nouveau programme provincial a donné naissance à une toute nouvelle formation politique, fondée par l’ancienne candidate indépendante de Scarborough Rouge-River, Queenie Yu.

Mme Yu porte maintenant les couleurs du parti «Stop the New Sex Ed Agenda» (Fin au nouveau programme d’éducation sexuelle) dans la circonscription de Niagara Ouest-Glanbrook. La seconde candidate, Elizabeth de Viel Castel, fait campagne dans Ottawa-Vanier.

Le programme d’éducation sexuelle suscite la controverse depuis sa mise en place l’automne dernier. Il a été un enjeu majeur de la partielle de Scarborough-Rouge River après que le chef des progressistes-conservateurs, Patrick Brown, eut fait volte-face sur la question.

Le parti avait envoyé une lettre s’engageant à abolir le cours s’il accédait au pouvoir — une promesse reniée par son chef quelques jours plus tard.

M. Brown a irrité ses partisans en donnant son appui au programme introduit par les libéraux de Kathleen Wynne. Tandis qu’ils l’accusent de museler le candidat conservateur dans Niagara Ouest-Glanbrook, le chef soutient que celui-ci, un étudiant de 19 ans qui a fait campagne sur une plateforme socialement conservatrice, partage dorénavant sa position.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!