HO HO / La Presse Canadienne

CAMPBELLTON, N.-B. — Le procès de Jean-Claude Savoie, accusé de négligence criminelle ayant causé la mort de deux enfants tués par un python à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, a été ajourné, vendredi midi, avec le départ d’une jurée.

La Couronne devait appeler à la barre son dernier témoin, vendredi, mais après un long délai, en matinée, le tribunal a annoncé qu’une jurée avait été remerciée, sans donner plus de détails sur les motifs de ce départ.

Les audiences reprendront lundi matin devant un jury composé maintenant de sept femmes et quatre hommes.

Connor Barthe, âgé de six ans, et son petit frère Noah, âgé de quatre ans, sont morts lorsqu’un python de Seba est tombé du plafond sur leur lit, le 5 août 2013. L’accusé est propriétaire de l’animalerie située en dessous de son appartement. Les frères Barthe passaient la nuit chez leur petit ami, fils de M. Savoie.

Jeudi, le pathologiste qui a pratiqué les autopsies a expliqué que les deux garçons étaient morts étranglés par le serpent; le python a aussi mordu les enfants à plusieurs reprises.

Selon une bénévole à l’animalerie, M. Savoie a raconté deux semaines et demie avant le drame qu’il avait surpris le serpent à moitié inséré dans le conduit d’air du vivarium. Mme Ocean Eagles a soutenu au procès, mercredi, qu’elle avait alors installé un couvercle sur le conduit d’air et prévenu M. Savoie qu’il faudrait maintenant visser ce couvercle.

La Couronne tente de démontrer que le python s’est évadé de son vivarium par ce conduit.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus