TORONTO — Le syndicat de la branche canadienne de Ford a entériné une nouvelle convention collective, dimanche.

L’entente de principe a été adoptée à 58 pour cent selon Unifor, qui représente quelque 6700 employés de Ford.

Les deux parties sont parvenues à un accord la semaine dernière, après un véritable marathon de négociations contractuelles.

Ford est ainsi le dernier des trois géants automobiles de Detroit à conclure une entente avec Unifor.

Le constructeur automobile se serait engagé à injecter 713 millions $ dans ses activités au Canada.

La nouvelle convention collective comprend également deux hausses salariales de deux pour cent sur quatre ans, rapporte le syndicat.

Des primes de signature totalisant 12 000 $ pour la durée du contrat sont également prévues.

Le président d’Unifor, Jerry Dias, soutient que les constructeurs automobiles américains se sont engagés à verser plus de 1,5 milliard $ dans leurs activités canadiennes.

L’obtention d’un tel investissement représentait une priorité pour le syndicat. Ce montant relancera le secteur automobile du pays, estime M. Dias.

Le directeur du bureau de recherche automobile à l’Université de Windsor croit pour sa part que cette enveloppe ne servira qu’à freiner l’abolition de postes et la fermeture d’installations.

Tony Faria souligne que de 1999 à 2015, la part du Canada dans l’industrie d’assemblage automobile nord-américaine a chuté de 17 à 13 pour cent.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus