WHITEHORSE — Les électeurs du territoire du Yukon ont porté le Parti libéral au pouvoir, lundi, lors des élections générales.

Le premier ministre désigné, Sandy Silver, formera un gouvernement majoritaire alors que des sondages annonçaient une lutte serrée entre le Parti libéral et le Parti du Yukon qui est au pouvoir depuis 14 ans.

Les résultats électoraux, qui ne sont pas encore officiels, accordent 11 sièges de l’Assemblée législative au Parti libéral, six au Parti du Yukon et deux au Nouveau Parti démocratique (NPD).

Le premier ministre sortant, Darrell Pasloski, a été défait dans sa circonscription. En fin de soirée, il a annoncé qu’il quittera la direction du Parti du Yukon.

Aux élections générales de 2011, Sandy Silver avait été le seul candidat libéral élu. Cet enseignant de carrière est natif de la Nouvelle-Écosse.

Les défis du nouveau premier ministre seront nombreux, la chute des prix des ressources naturelles ayant eu un effet catastrophique depuis quelques années dans le territoire de quelque 38 000 habitants, notamment dans le domaine minier. L’économie et l’emploi ont été au coeur de la campagne électorale.

D’autre part, la taxe sur le carbone imposée par le gouvernement du Canada est très mal reçue au Yukon car en raison de l’éloignement et du climat froid, les résidents consomment beaucoup de combustibles fossiles.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus